TAGNE WILLIAM

Tagne Willam, dit Twilliam est né en 1983 à Douala au Cameroun, où il vit et travaille aujourd’hui. Il peint « l’enfance volée », plus précisément le droit à l’éducation et à l’épanouissement de l’Enfant. Il se dit « victime d’une enfance gachée », car il fut déscolarisé tôt, et a enchaîné les petits travaux de commerce et de manœuvre dans les chantiers.

Rencontre.

En 2002, il découvre la peinture, il suit alors un apprentissage aux ateliers de l’Artiste Nkanganyam Viking, de 2002 à 2004.

La peinture lui permet d’exorciser son « enfance volée », et il prend peu à peu conscience que c’est un fléau mondial. Alors il commence à peindre ces enfants sans amour, ni liberté. Il désire « dénoncer et condamner les violences, les crimes et les horreurs, qui traumatisent et qui ôtent la vie a des millions de d’enfants du monde dans l’indifférence ». C’est pourquoi on retrouve certains éléments dans son travail : les menottes et les barreaux qui symbolisent le manque de liberté. La mise en scène des personnages de bandes dessinées, quant à eux, symbolisent les rêves volés de cet enfant.

Dès 2007, il participe à des expositions collectives ou personnelles.

SUIVRE TAGNE WILLIAM

Moments clés.

QUELQUES EXPOSITIONS

  • 2005 : Putulum, Douala
  • 2007 : Membre de l’association Futur- art
  • 2009 : Prix de la Révélation à Barbecue exposition
  • 2013 : Il représente le Cameroun à Nice au 7ème Jeux de la Francophonie
  • 2016 : Douala’art, Douala

ENTRE L'ARTISTE ET VOUS.

Vous l'aurez compris, le lien entre l'Artiste et Vous est au centre de nos préoccupations, c'est ce que anime notre passion pour l'Art Contemporain.